émotion altère la réalité

Comment l’émotion altère la réalité ?

Plus jeune, on nous a toujours conseillé de ne jamais prendre de décision dans la colère, la tristesse ou encore la joie, mais pourquoi? Pour trouver des explications, plusieurs scientifiques du monde entier se sont penchés sur le sujet. Des recherches ont montré de réelles corrélations entre nos émotions et notre perception de la réalité. Voici quelques pistes de réflexion sur ce sujet.

Les émotions polluent le raisonnement

Plusieurs études ont montré qu’un état émotionnel non canalisé mène à une représentation erronée de la réalité. En effet, quand on ressent du mépris, de la colère, de l’envie, de la culpabilité, de la honte ou encore de l’embarras, ses facultés de jugement et d’adaptation sont facilement faussées. Cela s’explique surtout par le fait que les émotions polluent le raisonnement. Au lieu d’emprunter le chemin de la raison, on est plus enclin à suivre son état émotionnel. En d’autres mots, le cœur l’emporte sur la raison, ce qui nous amène à interpréter les intentions et les émotions d’autrui selon son état émotionnel.

Une réalité affectée par un souvenir émotionnel

Généralement, le cerveau a tendance à garder en mémoire une information qui a été reliée à un état émotionnel. Que cette information soit auditive, olfactive, visuelle ou encore gustative, elle peut par la suite altérer notre vision de la réalité. En effet, à la vue d’un objet qui rappelle cette information, on aura tendance à l’associer à notre expérience antérieure. De ce fait, même si un évènement n’a rien à voir avec ce qu’on a vécu auparavant, vous aura toujours tendance à l’associer à cette image.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *